Press Releases

For media enquiries, please contact unece_info@un.org


Un Règlement des Nations Unies sur les systèmes avancés de freinage d'urgence pour les voitures réduira sensiblement le nombre d'accidents

publié: 12 février 2019

Quelques 40 pays viennent de se mettre d'accord sur un projet de règlement des Nations Unies sur les systèmes avancés de freinage d'urgence (AEBS) pour les voitures. Cela améliorera sensiblement la sécurité routière, en particulier dans les villes, où rien que dans l'Union européenne, plus de 9 500 décès ont été enregistrés en 2016, soit 38 % des décès sur la route.  A l'intérieur des zones urbaines, 50 % des victimes étaient des automobilistes et 40 % des piétons.

Le projet de règlement des Nations Unies, adopté par la CEE-ONU, fixera les prescriptions techniques pour l'homologation des AEBS "véhicule à véhicule" et "véhicule à piéton" montés sur les voitures. Ces systèmes utilisent des capteurs pour surveiller la proximité du véhicule ou du piéton devant eux et détecter les situations où la vitesse relative et la distance entre les deux véhicules ou entre le véhicule et le piéton suggèrent qu'une collision est imminente. Dans une telle situation, si le conducteur ne réagit pas aux alertes d'avertissement du système, le freinage d'urgence sera automatiquement appliqué pour éviter la collision ou du moins pour atténuer ses effets.

Une étude réalisée par Euro NCAP et Australasian NCAP a conclu que les AEBS conduisent à une réduction de 38 % des collisions arrière à basse vitesse. Selon les estimations de la Commission européenne, l'AEBS pourrait sauver plus de 1.000 vies chaque année dans l'UE.

Des AEBS sont déjà disponibles pour certaines voitures dans certains pays, mais il n'existait jusqu'à présent aucune exigence technique standard garantissant le bon fonctionnement de ces systèmes.

Le nouveau règlement des Nations Unies imposera des exigences strictes et harmonisées au niveau international pour l'utilisation des AEBS à faible vitesse, même dans des situations complexes et imprévisibles telles que la circulation dans les zones urbaines. Le règlement fixe des critères de tests pour le déploiement de l'AEBS à différentes vitesses, de 0 à 60 km/h. Outre les voitures, le règlement s'appliquera à tous les véhicules utilitaires légers (camionnettes et minibus de moins de 9 passagers).

Le projet de règlement a été approuvé par le Groupe de travail des véhicules automatisés/autonomes et connectés (GRVA) du Forum mondial pour l'harmonisation des règlements concernant les véhicules (WP.29) de la CEE-ONU. Le projet sera soumis à la prochaine réunion du Forum mondial pour examen et adoption formelle en juin 2019. Après son adoption, le nouveau règlement entrera en vigueur au début de 2020.

L'Union européenne et le Japon, qui ont dirigé ensemble l'élaboration du règlement, ont annoncé que les systèmes AEBS deviendraient alors obligatoires pour toutes les nouvelles voitures et véhicules utilitaires légers (à partir de 2022 dans l'Union européenne). Cela signifie que plus de 15 millions de voitures neuves dans l'UE (chiffres des ventes en 2017) et plus de 4 millions de voitures neuves au Japon (chiffres des ventes en 2018) seront équipées chaque année de la technologie AEBS pour sauver des vies.

La CEE-ONU poursuit ses travaux sur l'AEBS pour la sécurité des cyclistes

Le règlement s'appuie sur un règlement des Nations Unies sur l'AEBS pour les camions et les autobus, qui vise principalement à améliorer la sécurité sur les autoroutes. 

Afin d'étendre les avantages de ces systèmes à tous les usagers de la route, en particulier les plus vulnérables, le GRVA va poursuivre ses travaux sur la question. Il ajoutera à ce règlement des dispositions pour élargir le champ d’application des systèmes AEBS à davantage de situations impliquant les piétons, ainsi qu’aux cyclistes, qui sont beaucoup plus difficiles à détecter pour les AEBS que les autres véhicules.

Ces dispositions additionnelles sont en cours de finalisation et devraient être examinées pour adoption par le GRVA en septembre 2019.

Le texte du Règlement est disponible à l'adresse suivante :  https://www.unece.org/fileadmin/DAM/trans/doc/2019/wp29grva/GRVA-02-39c1e.pdf

Note aux rédactions

Le Forum mondial pour l'harmonisation des Règlements concernant les véhicules (WP.29) de la CEE-ONU, est la plate-forme intergouvernementale qui définit les prescriptions techniques appliquées par le secteur automobile mondial.

Le Groupe de travail des véhicules automatisés/autonomes et connectés (GRVA) est l'un des six organes subsidiaires du Forum mondial. Des pays du monde entier (y compris les États-Unis, tous les pays européens, la Chine, le Japon, la Corée, l'Australie et l'Afrique du Sud) participent aux travaux du GRVA, mobilisant l'expertise de secteurs clés tels que l'automobile, l’informatique, les télécommunications et les assurances, ainsi que la société civile.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site : http://www.unece.org/automated-vehicles/


United Nations Economic Commission for Europe

Information Unit

Palais des Nations, 

CH-1211 Geneva 10, Switzerland

Tel.: +41 (0) 22 917 44 44

Fax: +41 (0) 22 917 05 05