Press Releases

For media enquiries, please contact unece_info@un.org


Le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité routière devient opérationnel

publié: 10 août 2018

Aujourd'hui, le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité routière, lancé en avril 2018, franchit une étape importante pour devenir opérationnel, les premières réunions de son Conseil d’orientation (9 août) et de son Comité directeur (10 août) ayant lieu à Genève.

Le Fonds d’affectation spéciale vise à catalyser les efforts visant à remédier à la situation globale critique de la sécurité routière mondiale en comblant les lacunes dans la mobilisation des ressources et en assurant une coordination efficace de l’action à tous les niveaux.

Des représentants de cinq États membres qui représentent chacune des régions des Nations Unies - Argentine, Liban, Nigéria, Russie et Suède - ont été nommés au Conseil d’orientation du Fonds, aux côtés de représentants des Nations Unies, des donateurs du secteur privé, de la société civile et de partenaires universitaires, en conformité avec l’approche inclusive du Fonds en vue d’améliorer la sécurité routière.

Le Cadre global d’action pour la sécurité routière a été présenté au Conseil comme base des critères de financement pour les activités du Fonds. Le Cadre global adopte l’approche du « système sûr », intégrant les piliers de la Décennie d’action pour la sécurité routière ; à savoir la sécurité des usagers, la sécurité des véhicules, la sécurité des infrastructures routières, l’efficacité des interventions après un accident et une bonne gestion de ces domaines, ainsi que les objectifs mondiaux volontaires des Nations Unies en matière de sécurité routière.

Ce Cadre global pourrait guider les activités du Fonds visant à aider les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire à développer des systèmes nationaux de sécurité routière ou à en combler les principales lacunes. Grâce à cette approche, les systèmes nationaux seraient soutenus au niveau international pour obtenir des résultats sur le terrain - y compris pour l'adhésion de ces pays aux conventions de l'ONU sur la sécurité routière et pour leur application, ainsi que pour des actions coordonnées entre les agences des Nations Unies.

Participant à la première réunion du Conseil d’orientation, le Ministre nigérian des transports, l’honorable Chibuike Rotimi Amaechi, s’est félicité du Plan d'action du Cadre mondial pour la sécurité routière, déclarant : « Au Nigeria, nous travaillons dur pour améliorer la sécurité routière, mais des défis majeurs demeurent pour réduire le nombre de morts et le lourd fardeau économique, qui s’élève à environ 3% du PIB. Nous sommes convaincus que, grâce à l'approche globale discutée aujourd'hui, le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité routière aidera à relever les défis critiques en matière de sécurité routière sur le terrain, dans des pays comme le Nigéria. ”

Mise à l'échelle des ressources

D’importantes contributions ont été faites depuis le lancement du Fonds. Pirelli vient de rejoindre les premiers donateurs (Fondation FIA, Fondation Total, 3M), portant le total des promesses de dons à 11,85 millions de dollars à ce jour. D’autres contributions de donateurs des secteurs privé et public sont attendues au cours des prochains mois.

Étant donné la nécessité de poursuivre sur cette lancée afin d’augmenter de toute urgence les ressources nécessaires à une action efficace, la collecte de fonds figurait parmi les priorités de l’ordre du jour du Conseil d’orientation du Fonds. Celui-ci a examiné une stratégie de collecte de fonds permettant de mobiliser des ressources supplémentaires, notamment auprès du secteur privé, des Etats membres et grâce à des mécanismes de financement novateurs.

L’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la sécurité routière, Jean Todt, a déclaré : « Je remercie chaleureusement nos partenaires d’avoir ouvert la voie avec leurs généreuses contributions au Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité routière.  Les engagements pris jusqu’à présent constituent un premier pas essentiel dans nos efforts pour faire face à la situation mondiale en matière de sécurité routière et symbolisent l’occasion que nous avons de recueillir l’appui nécessaire pour aider les pays les plus touchés.  Mais il faut beaucoup plus. J'appelle par conséquent toutes les parties prenantes, y compris dans l'industrie automobile, à relever le défi et à jouer leur rôle pour remédier aux déficits de financement critiques. "

" L’amélioration de la sécurité routière au niveau mondial - 1,25 million de morts et un coût économique estimé à 1 850 milliards de dollars chaque année - nécessite la participation renforcée d’un large éventail de partenaires et un renforcement de la coordination des efforts au niveau mondial ", a souligné la Secrétaire exécutive de la CEE-ONU, Olga Algayerova. " Aujourd'hui, le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité routière franchit une étape importante dans cette direction en réunissant les principales parties prenantes autour de la table et en présentant le Cadre global d’action pour la sécurité routière afin de guider ses activités. En tant qu’organisation qui héberge son Secrétariat, nous sommes impatients de soutenir la mise en œuvre des actions du Fonds pour aller de l’avant. »

La prochaine réunion du Conseil d’orientation et du Comité directeur du Fonds d’affectation spéciale se tiendra à Genève le 21 novembre 2018.

Note aux rédacteurs

À propos du Fonds d'affectation spéciale pour la sécurité routière

Créé en avril 2018, le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité routière vise à contribuer à deux résultats majeurs, en aidant les États membres de l’ONU à réduire considérablement le nombre de tués et de blessés dans les accidents de la route, et (b) réduire les pertes économiques résultant de ces accidents. S'appuyant sur les meilleures pratiques et l’expertise développées dans le cadre de la Décennie d'action pour la sécurité routière, le Fonds d’affectation spéciale se concentrera sur le soutien d’actions concrètes contribuant à la réalisation des objectifs de sécurité routières des objectifs de développement durable (ODD).

Le secrétariat du Fonds est hébergé par la CEE-ONU.

À propos du Conseil d’orientation

Le Conseil d’orientation se réunira annuellement et fournira une orientation stratégique au Fonds. Le Conseil d’orientation donnera également des conseils sur les critères de propositions, le suivi et l'évaluation, les priorités de financement des projets, la structure organisationnelle et les consultations. Les membres du Conseil d’orientation sont :

  • Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la sécurité routière
  • Président du Forum mondial pour la sécurité routière ; Président
  • États membres représentant chacune des régions des Nations Unies, sélectionnés par les Commissions régionales des Nations Unies : Argentine, Liban, Nigéria, Russie et Suède
  • Société civile : Alliance mondiale des organisations non-gouvernementale (ONG) pour la sécurité routière
  • Recherche et universités : Institut de recherche sur la sécurité routière (SWOV), Pays-Bas ; Institut coréen d'essais et de recherche automobiles (KATRI), République de Corée
  • Donateurs du secteur privé : Fondation FIA, Fondation Total, Pirelli
  • Banque Mondiale
  • CEE-ONU
  • Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

À propos du Comité directeur

Le Comité directeur supervise directement le Fonds et a le pouvoir de prendre des décisions (y compris l'approbation des projets à financer) conformément à l'orientation stratégique fournie par le Conseil d’orientation. Le Comité directeur est composé de représentants des cinq commissions régionales des Nations Unies aux côtés de partenaires des Nations Unies (UNICEF et OMS) et d’un donateur du secteur privé.


United Nations Economic Commission for Europe

Information Unit

Palais des Nations, 

CH-1211 Geneva 10, Switzerland

Tel.: +41 (0) 22 917 44 44

Fax: +41 (0) 22 917 05 05