Press Releases

For media enquiries, please contact unece_info@un.org


Sécurité routière : un nouveau règlement de l’ONU prévoit d’équiper les véhicules hybrides et électriques d’un avertisseur sonore

publié: 09 mars 2016

Les «véhicules silencieux» ne seront bientôt plus dangereusement silencieux, grâce à un nouveau règlement adopté par le Forum mondial de la UNECE sur l'harmonisation des Règlements concernant les véhicules (WP.29), qui exige un avertisseur sonore pour les véhicules hybrides et électriques.

Bien qu'aucun véhicule ne soit complètement silencieux, les moteurs des voitures hybrides et électriques font très peu de bruit. Cela peut sembler positif - le bruit de la circulation nuisant à la santé et à la qualité de vie - mais cela peut aussi se révéler dangereux. En effet,  les piétons comptent sur le bruit émis par les véhicules pour évaluer  la présence d'un ou plusieurs véhicules, leur vitesse approximative, etc.

Les «véhicules silencieux» peuvent donc constituer un risque pour la sécurité des personnes non-voyantes ou malvoyantes, des cyclistes ou de tout piéton, en particulier lorsqu’ils roulent à basse vitesse comme dans les parcs de stationnement. Des études ont montré que les véhicules silencieux étaient plus susceptibles d'être impliqués dans des collisions avec les piétons que les véhicules conventionnels. Le nombre d’accidents au cours lesquels des piétons ont été blessés par des véhicules silencieux a également augmenté ces dernières années.

Par conséquent, le Forum mondial a adopté un nouveau règlement qui vise à équiper les véhicules silencieux d'un avertisseur sonore lorsqu’ils roulent à une vitesse inférieure à 20 km/h. Au-delà de cette limite, le bruit des pneus sur la route et le bruit du vent sont suffisamment audibles. Le règlement précise les niveaux sonores minimum, spectre et  fréquence,  en fonction de la vitesse du véhicule. Le son devient plus fort à mesure que la vitesse du véhicule augmente (50 dB à 10 km/h, 56 dB à 20 km/h et 47 dB en marche arrière), de telle sorte que les piétons puissent estimer correctement la vitesse du véhicule, tout en restant assez bas pour ne pas générer de pollution sonore.

Le règlement pourra être complété ultérieurement par d’autres mesures, notamment concernant  les systèmes de détection des piétons.

Note aux rédacteurs


Le Forum mondial de l'harmonisation des Règlements concernant les véhicules est un groupe de travail au sein du Comité des transports intérieurs de la UNECE. Il gère trois accords mondiaux sur les véhicules. Tout pays membre de l'Organisation des Nations Unies peut participer aux activités du Forum mondial et adhérer aux accords.
 
L'Accord de 1958 et ses règlements annexés contiennent des dispositions (pour les véhicules, leurs systèmes, pièces et équipements) liés à la sécurité et aux aspects environnementaux. Ils comprennent des exigences de tests axés sur le rendement ainsi que des procédures administratives. Ils abordent des questions telles que l'homologation; la conformité de la production; et la reconnaissance mutuelle des homologations accordées par les Parties contractantes.

Parties contractantes

L'Accord de 1958 compte 50 Parties contractantes. L'accord n’empêche pas les pays dont les règlements sont mis en œuvre grâce à l'auto-certification (la certification du fabricant) de devenir Parties contractantes.

Région

Parties contractantes de l’Accord de 1958

Europe

 

Albanie, Allemagne,  Autriche, Biélorussie, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Communauté Européenne, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Monténégro, République de Macédoine, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord, Fédération de Russie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, République Tchèque, Turquie, Ukraine

Asie

Azerbaïdjan, Japon, Kazakhstan, Malaisie, République de Corée, Thaïlande

Océanie

Australie, Nouvelle-Zélande

Afrique

Afrique du Sud, Egypte, Tunisie


United Nations Economic Commission for Europe

Information Unit

Palais des Nations, 

CH-1211 Geneva 10, Switzerland

Tel.: +41 (0) 22 917 44 44

Fax: +41 (0) 22 917 05 05